GRACIÉ À 10 HEURES, IL RETOURNE EN PRISON À…MIDI

Le 31 décembre 2016, Amadou Dia apprend que son nom figure dans la liste des détenus bénéficiant d’une grâce présidentielle et est libéré. Voulant rentrer chez lui, il prend place à bord d’un taxi urbain avec d’autres clients. En cours de route, il subtilise le téléphone portable d’un des passagers. Malheureusement pour lui, sa victime réalise que son téléphone portable a disparu. Il indexe alors Amadou Dia qui nie les faits. Celui-ci demande à un autre passager de composer son numéro ; le téléphone portable sonne dans la poche d’Amadou Dia. Conduit au Commissariat urbain, il sera placé en garde à vue, vers 12 heures.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *